Soins - beauté

Si vous êtes enceinte et souhaitez pratiquer le yoga, cela vous intéresse!

Si vous êtes enceinte et souhaitez pratiquer le yoga, cela vous intéresse!


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Êtes-vous enceinte et souhaitez pratiquer le yoga? N'en doute pas! C'est une aide précieuse pour être dans des conditions physiques, mentales et émotionnelles optimales pendant les neuf mois de gestation et face à l'accouchement. Si vous avez déjà fait du yoga, vous saurez très bien les bienfaits qu'offre cette discipline. Et si vous n'avez jamais fait de yoga, c'est une occasion unique de prendre conscience de votre corps et de vous préparer au moment où vous avez votre petit avec vous.

Avant de commencer la pratique du yoga prénatal, il faut comprendre le large éventail de bienfaits possibles pour la mère et le futur bébé de cette merveilleuse pratique.

- Maintient la santé physique de la future maman.

- Aide à corriger la posture et soulage les tensions musculaires.

- C'est une aide précieuse pour libérer les émotions.

- Soyons conscient de la respiration.

- Les mouvements effectués préparent le corps pour le jour de l'accouchement.

- Renforce le plancher pelvien.

- C'est un moment de connexion unique entre la mère et son bébé.

le cours de yoga pour femmes enceintes doit être spécifiquement conçue pour les femmes enceintes et, par conséquent, il existe une série de recommandations de sécurité importantes qui doivent être suivies pour obtenir un plus grand succès de la pratique et, aussi, afin qu'elle n'affecte pas la santé de la femme ou de la du bébé.

1. Il n'est pas nécessaire d'avoir pratiqué le yoga avant
Pour faire du yoga prénatal, il n'est pas nécessaire d'avoir pratiqué le yoga auparavant. Les femmes ayant une pratique régulière et celles qui n'ont jamais fait de yoga peuvent commencer en toute sécurité après le troisième mois de grossesse.

2. Trouvez un centre ou un professeur spécialisé en yoga prénatal
Il est important de trouver un site adapté aux besoins des femmes, surtout si vous n'avez jamais essayé cette discipline auparavant. Les postures de yoga prénatal doivent être spécifiquement conçues pour chaque étape de la grossesse et il est nécessaire d'adapter la pratique pour permettre à la femme de se connecter plus facilement à son corps et d'être consciente de tous les changements physiologiques, émotionnels et anatomiques qu'elle traverse.

3. Profitez et ne fixez pas d'objectifs inaccessibles
Pendant la grossesse, au moins 30 minutes d'activité physique par jour sont recommandées. Si cela n'est pas possible, une pratique avec des postures simples ou simplement des techniques de relaxation peut vous aider à rester en forme et à vous préparer correctement au travail. Par contre, il vaut mieux pratiquer 10 minutes par jour que de le faire juste une fois par semaine.

4. Restez toujours hydraté
Il est conseillé de trouver un endroit adapté, une pièce bien ventilée, et toujours emporter une petite bouteille d'eau. Il est important de maintenir une hydratation constante, à la fois pendant la pratique du yoga et dans les moments de repos.

5. Évitez certaines postures
La recommandation la plus importante est d'éviter toute posture qui exerce une pression sur l'abdomen. D'autres postures peuvent continuer à être pratiquées tant qu'elles sont confortables.

6. Ne vous poussez pas trop fort
Si à tout moment nous ressentons le besoin d'arrêter de faire les exercices pour quelque raison que ce soit, nous devons suivre notre intuition et ne jamais, en aucune circonstance, forcer le corps et notre santé.

7. Portez une attention particulière à votre respiration
Pendant la grossesse, nous ne devons à aucun moment retenir notre souffle. Au contraire, la respiration doit être fluide et, au lieu de la contrôler, il faut apprendre à la lâcher, invitant la future maman à libérer l'air par sa bouche avec de longs soupirs.

8. Consultez votre sage-femme ou votre médecin
Le yoga prénatal ne remplace pas un suivi médical régulier. Avant d'essayer un cours de yoga prénatal, consultez votre médecin ou votre sage-femme pour vous assurer qu'il n'est pas contre-indiqué dans votre cas particulier.

Mon travail de professeur de yoga prénatal ne se limite pas à l'amélioration de la posture. C'est une tâche intégrale où j'essaye d'accompagner chaque maman pour qu'elle profite pleinement de cette spéciale et puisse écouter plus clairement son corps et ses émotions pour établir un lien unique avec son bébé.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Si vous êtes enceinte et souhaitez pratiquer le yoga, cela vous intéresse!, dans la catégorie Soin - beauté sur place.


Vidéo: Arrêt de la pilule: Effets secondaires? Acné, déprime, cheveux gras? (Mai 2022).