Tomber enceinte

Conseils pour une femme atteinte de sclérose qui souhaite tomber enceinte

Conseils pour une femme atteinte de sclérose qui souhaite tomber enceinte


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Amener un bébé dans ce monde est une décision importante dans la vie d'une femme. Vous devez évaluer la situation avec votre partenaire, le moment émotionnel que vous vivez et, aussi, la santé de la future maman. Si vous pensez à tomber enceinte et avoir la sclérose en plaquesCes conseils sur la façon de faire face à la grossesse, au post-partum et à l'allaitement peuvent vous aider!

Tout d'abord, il serait important d'expliquer ce que sclérose en plaques. C'est une maladie qui survient en raison de la perte de myéline, qui est une substance qui entoure les nerfs et est associée à un processus inflammatoire. Elle affecte principalement les jeunes adultes et, à un stade avancé, elle finit par générer une mort neuronale qui se traduit par des problèmes sensoriels et moteurs ...

Les manifestations de cette maladie sont différentes selon la partie du cerveau qui est touchée. L'auto-immunité a longtemps été considérée comme l'origine de cette maladie, mais on trouve de plus en plus de preuves d'une origine extra-neuronale dans la production d'anticorps.

Cette origine a beaucoup à voir avec la santé intestinale et le microbiote, comme avec le reste des maladies auto-immunes. D'autres facteurs qui influencent l'évolution de la maladie sont également à l'étude, comme les taux de vitamine D (en étudiant la prévalence de la maladie, nous avons constaté qu'elle se produit moins dans les pays avec plus d'heures d'exposition au soleil).

Les deux facteurs sont importants du point de vue de l'épigénétique, qui consiste en la capacité des facteurs environnementaux ou émotionnels (alimentation, exercice, supplémentation, toxique) à `` activer '' ou à `` désactiver '' divers gènes qui peuvent améliorer ou aggraver le développement. de ceci et de toute autre maladie ...

Cet aspect est d'une grande importance dans toute consultation médicale, car les conseils d'un professionnel sur ces facteurs modifiables du mode de vie revêtent beaucoup plus d'importance. La sclérose en plaques, par conséquent, il est lié à l'axe intestin-cerveau et des études commencent également à émerger qui pourraient le relier à une sensibilité au gluten non cœliaque.

Il est important de savoir que la grossesse n'est pas déconseillée chez une femme atteinte de sclérose en plaques. Il n'a pas non plus été démontré que cette maladie diminue la fertilité ou augmente le risque de fausse couche ou de déficit du bébé à la naissance (faible poids, malformations ...); et à l'envers, La grossesse n'affecte pas négativement le développement de la maladie ni ne présente de risque pour la femme enceinte. De plus, comme nous le dirons plus tard, il est généralement bénéfique pour la femme enceinte. Ce n'est pas non plus une maladie héréditaire, donc l'enfant n'a pas à en hériter.

Ça oui, nous devons avoir une série de précautions que tout le monde devrait adopter, mais dans le cas de ces patients avec une plus grande insistance. Ainsi, le cas échéant, il serait souhaitable de modifier les habitudes de vie en termes de nutrition ou d'exercice physique ou de substances toxiques (y compris l'exposition aux radiations). De cette façon, nous pouvons améliorer la santé intestinale, qui commence par prendre soin du microbiote, qui est fortement influencé par notre alimentation, les médicaments que nous prenons et le degré de stress auquel nous sommes soumis (en raison des facteurs épigénétiques mentionnés ci-dessus).

Comme le reste des maladies auto-immunes, pendant la grossesse, les femmes présentent un moment de stabilité de la maladie. Autrement dit, ils s'améliorent, ils ont moins d'épidémies et il est presque certain qu'ils devront réduire le médicament ou même parfois arrêter de le prendre. C'est le problème le plus difficile à gérer, car vous devez toujours suivre les instructions du spécialiste.

Avant de prendre la décision de devenir enceinte, il est conseillé d'évaluer les facteurs pouvant survenir pendant la période post-partum, car pendant cette période, il peut y avoir une incidence plus élevée d'épidémie (comme dans toute maladie auto-immune), même si le traitement a été repris.

Le couple doit tenir compte des circonstances de soutien logistique à ce stade, car la mère peut avoir besoin de plus d’aide. En ce qui concerne l'allaitement, il faut en parler au spécialiste et vérifier que le médicament que vous prenez passe ou ne passe pas la barrière placentaire (pas tous). Mais en général, l'allaitement n'est pas conseillé.

La nourriture est également un problème important. Il faut éviter les graisses saturées, les protéines animales et encourager la consommation d'oméga 3. Sur la question des produits laitiers, on peut opter pour des sources alternatives de calcium au lait de vache (qui s'il est pris doit être écrémé pour éviter les graisses saturés qui affectent négativement le développement de la maladie).

Ces sources diététiques alternatives de calcium aux produits laitiers pourraient être, par exemple, les graines de sésame, les amandes, les petits poissons avec des os tels que les anchois ou les sardines (qui sont également riches en acides gras oméga 3), le brocoli, les épinards crus ou les algues ( oeil, dans ce cas si vous avez un problème de fonction thyroïdienne, consultez un spécialiste).

On pourrait, selon quels cas, évaluer le retrait du gluten dans l'alimentation, sans se comporter comme un coeliaque, mais si on suit un régime pauvre en ces types de céréales, car les dernières recherches sur la sclérose en plaques suggèrent qu'elle pourrait être liée à une sensibilité au gluten non cœliaque. Il est recommandé de consommer en abondance des fruits, légumes, légumineuses et graines.

C'est aussi très important suivre une supplémentation en oméga 3 S'il ne peut pas être ingéré par la nourriture, par exemple, si vous suivez un régime végétarien, ou avez un problème avec le poisson, il peut être ingéré sous forme de graines de lin.

Dans le cas où la femme enceinte devait suivre un traitement antibiotique, il est important de repeupler la flore avec des probiotiques (toujours selon la recommandation d'un expert). Certains prébiotiques (c'est la «nourriture» des probiotiques) présents dans les aliments, comme l'amidon de type 3 (dans les légumineuses et les pommes de terre), sont très intéressants. Pour les emporter, il est indispensable de les cuire puis de les refroidir au réfrigérateur pendant 24 heures. Ensuite, ils doivent être pris sans réchauffage ou légèrement tempérés pour ne pas perdre leurs propriétés.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Conseils pour une femme atteinte de sclérose qui souhaite tomber enceinte, dans la catégorie Devenir enceinte sur place.


Vidéo: 10 raisons étonnantes qui empêchent une femme de tomber enceinte (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Kazrak

    Félicitations, une très bonne idée

  2. Masilo

    Ce message m'aide vraiment à prendre une décision très importante pour moi. For which special thanks to the creator. J'attends avec impatience de nouveaux messages de votre part!

  3. Branigan

    Pouvez-vous me dire où puis-je lire à ce sujet?

  4. Caith

    le message très divertissant

  5. Treasigh

    Je félicite, votre idée est magnifique

  6. Reeves

    I read it - I liked it very much, thanks.

  7. Ajmal

    Je peux recommander de venir sur un site où il y a de nombreux articles sur un thème intéressant.



Écrire un message